Logo Lux Aeterna

9e Saison Internationale de Musique Sacrée et d’Orgue d’Alsace du 17 septembre 2016 au 20 mai 2017

C’est en 2002 que le ténor Laurent Roos intègre le département de musicologie de l’Université de Strasbourg, où il obtient une licence en 2005. Parallèlement à ses études universitaires, il entre en 2003 au Conservatoire de Strasbourg dans la classe de chant du professeur et grand pédagogue Henrik Siffert.

Six ans plus tard, en avril 2009, il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales de chant lyrique et de musique de chambre au sein ce même conservatoire avec Mention Très Bien.
De 2009 à 2011, il chante en soliste plusieurs cantates de J.S Bach, Le Messie de Haendel, l’évangéliste dans La Passion selon Saint-Marc de C.P.E Bach ainsi que « Le Remendado » dans une version concertante de Carmen.

Il intègre très rapidement les chœurs de l’Opéra National du Rhin, puisqu’il y entre en 2008. Il se voit alors confier, en plus de sa fonction d’artiste des chœurs, des rôles solistes : il y interprète les rôles de Charlie dans Mahagonny Songspiel, les Sept Péchés Capitaux de Kurt Weill et du chansonnier dans Louise de Charpentier. En 2012, entre plusieurs récitals d’opérettes et d’opéras, il chante la Création de Haydn, la Petite Messe Solennelle de Rossini, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, l’Annonciation, création de Rémi Studer, le rôle du premier laquais dans Der Rosenkavalier de Richard Strauss, l’Oratorio de Noël de Graun et plusieurs rôles dans Der Ferne Klang de Franz Schreker. C’est également en 2012 que Laurent Roos fonde l’Association Brindisi avec son frère Martial, qui a pour objectif de promouvoir l’art lyrique et culinaire en créant notamment des « Opéras gourmands ». S’adonnant également à l’opérette, c’est le rôle de « Pâris » qu’Offenbach met en musique dans La Belle-Hélène que Laurent Roos interprète à plusieurs reprises entre janvier et mai 2015.

Ténor se spécialisant dans les rôles de caractère, Laurent Roos interpréta en 2014 le « Docteur Caïus » au sein de Falsta de Verdi, puis le rôle de « Loge » dans Das Rheingold en juillet 2015, dernière production de l’Académie Lyrique à Vendôme. Il se perfectionne pour cela auprès d’Eva Märtson, professeure enseignant, entre autres, dans le Nord de l’Allemagne et en Estonie. 

Ses concerts